Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juillet 2014 2 22 /07 /juillet /2014 18:37
Maryline-working-copie-1.jpg
 
 
À pour but de promouvoir l'écriture & les Arts plastiques, en animant des ateliers , ainsi que des manifestations de tous ordres en lien direct ou indirect avec les Arts plastiques .

Et ce, particulièrement en direction des personnes en situations de handicaps.

 

 

Des activités d’art plastique sont régulièrement utilisées comme support d’échange avec des patients dans les lieux de soin. L’atelier est une dimension spécifique donnée à une activité créative : le projet est élaboré pour chaque participant, et pour chaque groupe. Il est aussi réajusté au fi l des séances.

Au niveau de l’animation de l’atelier d’expression plastique, il existe un consensus pour penser que –quelle que soit la nature ou la profondeur du handicap– il persiste toujours des capacités créatrices intactes à un certain niveau. Tout le travail de l’animateur consiste à cerner ce niveau, afi n de pouvoir donner au sujet présentant le handicap les instruments adéquats à l’expression de ses capacités créatrices. 

La personne est aidée à se définir dans des termes productifs et symboliques, développant ses goûts personnels et son propre style. Quand certaines voies d’apprentissage ou de l’expression sont bloquées, une expérience avec des matériaux artistiques peut lui permettre de développer les issues sensorielles et productives qui lui restent ouvertes.

Ainsi, elle pourra être attirée par tel ou tel matériau, couleur, et prendra le temps de les découvrir, de prendre du plaisir à manipuler les différentes textures. Les sens du toucher, de l’ouïe, de l’odorat et la vue sont sollicités ici. Le plaisir de la découverte, dans la création et dans l’échange, avec les adultes et les autres enfants constitue une

expérience positive, qui lui donne plus confiance et de consistance au fil du temps.

 

La personne s’exprimera donc par ses choix, ses gestes, à propos de pensées, de rêves, d’expériences passées. Elle pourra construire quelque chose mais aussi mettre en scènedes scénarios dans le jeu avec le matériau.

Il n’y a aucun objectif esthétique, ni nécessairement d’objectif de création. L’aspect thérapeutique de cet atelier se situe dans la sensibilisation de ces personnes à un mode d’expression en dehors du langage : pour cela des facteurs sont importants, tels que le déroulement de la séance, l’interaction entre la personne et le matériau, et l’accompagnement qui en est fait pour qu’une mise à distance soit possible et que la création devienne support de verbalisation.

Cette pratique touche à la question du corps et des moyens contribuant à l’incarner : il s’agit d’inscrire la trace d’un vécu et de lui donner consistance au travers de gestes, de couleurs, de matières. C’est une façon de reconstruire l’espace corporel, en redonnant une limite, en sculptant les contours ; il s’agit de tenter d’organiser, de se représenter et rétablir un sentiment d’unité, de se dire.

 

       affiches 007

 

 

 

Partager cet article
Repost0
20 juillet 2014 7 20 /07 /juillet /2014 15:03

Cette médiation est abordée comme moyen pour accompagner l’enfant dans un processus de création, véritable espace-temps d’élaboration. Plusieurs aspects sont travaillés:

- psychocorporel: une écoute du ressenti, mis en mots et en mouvements; un investissement à travers le corps, de l’espace et des volumes. L’acte moteur et la vie psychique s’associent durant ce temps de création: l’enfant parvient à intégrer psychiquement et à se représenter ses expériences, à renforcer son identité.

- pédagogique: transmission de techniques, vocabulaire/conte, appropriation de personnage/mots, narcissiser à travers les savoir-faire singuliers.

- socialisation: être ensemble et trouver sa place avec des pairs, élaborer/créer ensemble, transmettre à l’autre (enfant, spectateur) à travers un personage, s’appuyer sur ses ressources et celles des autres enfants, parler lors de conflits.

Un groupe d’une dizaine d’enfants est accueilli lors de séances hebdomadaires d’une heure trente. Ces enfants peuvent présenter des troubles du langage, de la relation, ou être inhibés: le groupe peut donc apporter une dynamique étayante, ainsi que la création au travers de la médiation, soutenant la singularité de chacun.

Le fil de l’atelier s’organise de septembre à juin, soit 32 séances.

Un premier temps s’intéressera à une histoire, choisie. Elle sera contée, puis un échange autour de celle-ci s’engagera: sur les ressentis, les perceptions, les représentations autour des personnages, les associations libres, etc.

Dans un second temps, il sera proposé aux enfants de choisir un personnage, puis de l’imaginer. Il s’agira pour eux de se l’approprier, se le représenter, au travers de dessins puis de marionette.

Il sera amené ensuite à l’animer, à partir de son propre corps. Ce temps lui permettra d’explorer les notions autour de la lumière, des ombres et ses différentes formes(devant/derrière le tissue), ainsi que de la voix.

Enfin, il peut être envisagé un retour à un public, à définir (enfants, parents, équipe, hors/dans l’institution, etc.), avec un possible enregistrement (film, sons…).

Partager cet article
Repost0
15 juin 2014 7 15 /06 /juin /2014 23:22

L’atelier Lez’Art est né d’un désir d’ouvrir un espace d’expression libre et d’élaboration, de rencontre de soi et de l’autre. C’est un lieu de découverte, mettant à disposition des outils (peinture, pinceaux, feuilles, toiles) comme moyens d’expérimentation et comme supports d’échange.

Ouvert tous les vendredis matins (2h), les participants accueillis sont fluctuant, ce qui est propre à l’éthique du lieu : laisser une envie de venir, de faire ou ne pas faire, de circuler, de prendre du plaisir à jouer avec les matériaux. Le lâcher prise, ici bordé, amène une expression autre, des couleurs et des formes, de la poésie d’un dire sans mots.

Il est animé par une psychologue et une éducatrice spécialisée, du Service d’Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés. Il s’inscrit dans le cadre du centre social de Melun (77), visant l’ouverture sur l’extérieur, la rencontre avec l’autre, et la population du quartier. Les liens du tissu social se tissent, se renforcent autour de savoir-faires et d’expériences communes: partage de vécus face à la feuille, de désirs et recherches expressives. C’est aussi un espace de vie, où des échanges du quotidien ont lieu, de souvenirs.

L’action de prolonge dans d’autres espaces culturels, de rencontres artistiques, ainsi que lors expositions des peintres de l’atelier.

Atelier Lez'ArtAtelier Lez'ArtAtelier Lez'Art
Partager cet article
Repost0
14 juin 2014 6 14 /06 /juin /2014 17:09

Le cut-up consiste en un découpage de différents textes, ré-assemblés dans le but de former un texte inédit, à la forme complexe, fragmentée : la déstructuration de la syntaxe et le morcellement de l’unité textuelle donnent à lire une prose haletante.

Le cut-up pose comme condition préalable de mise en œuvre un décloisonnement entre littérature et art pictural. Le texte, en étant découpé, plié, collé, est traité comme une image, pris dans sa dimension sensible, matérielle. Il s’agit non plus d’établir une comparaison entre peinture et poésie quant au mode de représentation du réel, la mimesis, mais de poser entre ces deux arts une relation d’identité essentielle.

Le cut-up pose donc d’emblée la question du rapport entre l’image et le texte, d’abord du fait que cette technique d’écriture s’est accompagnée de travaux picturaux, mais aussi parce qu’elle met au jour le problème de la mécanisation de l’écriture dans le découpage et le collage.

Nous allons essayer de trouver une « langue » une langue qui frappe de stupeur, fait jouer, déjoue, refait.

Atelier de 2H

Matériel, papier, colle, un ordinateur et une imprimante.

Partager cet article
Repost0
14 juin 2014 6 14 /06 /juin /2014 05:33
 
 
image
 
 
 
 
 
Art et thérapie : des fous qui font de la peinture ? | C...
Art et thérapie : des fous qui font de la peinture ?
 
Aperçu par Yahoo
 

 

 

INTERVIEW de Lez'art, un atelier peinture dans un Service d’Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés (SAMSAH).

 

 

Partager cet article
Repost0
10 juin 2014 2 10 /06 /juin /2014 09:40

Anne Marais    AD34hIgMD30d-GT-84tyxHnw2IJwUia-7TRgfzxwx1GnDLMIfOAmDZANCN.jpeg

Plasticienne, ateliers Arts plastiques et écriture : formation Beaux Arts.

Conception mise en oeuvre d’expositions : Cité des sciences, IMPRO, Nutrylis...

Ateliers/expositions : “Cap pas Cap”, “Les petites têtes de l’art”, "L'Envers", “Ouvrages, Ouvre rages”, “Cut up”, "Arts et maths", "Textiles", "L'eau", " Un pouce, un mètre", "Anvers- Zone neutre", "Paris port de pêche".

Intervenante dans des institutions : CMP, IMPRO, EMMAUS...

 
 
 
 

Gaëlle Brigardis    Gaelle-Brigardis.jpeg

Psychologue : CMP (Bondy, EPS Ville Evrard); formation Master2 psychopathologie clinique & INECAT.

Plasticienne : formation J-Y. Guyonet (ATEXFO) & Antonio Ros Blasco (ABA).

Ateliers thérapeutique à médiation : Atelier du Non-Faire, "Lez'Art", "Mouv'en'pinceaux", "Peinture sur soi",  "Création",  Atelier au service pédiatrie de Jean-Verdier (Bondy), "Geste & peinture".

 

 

 

Marie-Jeanne Balligand   

Educatrice spécialisée. formée en systèmie. Actuellement en formation à l'école d'art thérapeute de l'INECAT. A mené de nombreux ateliers d'art plastique ( mosaïque, collage, peinture), et de percussion Africaine, avec un public diversifié (enfants en bas âge, adolescents, familles, adultes psychotiques).

 

envie@no-log.org

www.envie.over-blog.org

Partager cet article
Repost0
Published by EXE - dans Intervenants
5 juin 2014 4 05 /06 /juin /2014 04:09

                                     dyn002 original 300 298 pjpeg 50746 b10a507865196657003aae5

Atelier « Mon Personnage, ce héros ! »

Cycle d’ateliers d’écritures créatives autour de la création de personnage(s).

Comment faire naître son personnage fétiche? Le sculpter de la boue à la chair?


L'invitation à écrire autour d'un personnage, nous fera plonger dans des personnages de romans mais aussi dans des icônes d'oeuvres d'arts plastiques, cinématographiques.

Nous rencontrerons certains de ces personnages qui font loi, nous parlerons de ceux qui donnent le change et (d)écrirons les nôtres, sans complexe, ni scrupule.
Chaque participant peut venir gonfler un projet en chantier ou concrétiser une idée d'histoire, longue ou courte mais les retours sont faits uniquement sur les textes écrits pendant les ateliers.

« Car le mot, qu’on le sache, est un être vivant. La main du songeur vibre et tremble en l’écrivant ; La plume, qui d’une aile allongeait l’envergure, Frémit sur le papier quand sort cette figure, Le mot, le terme, type on ne sait d’où venu, Face de l’invisible, aspect de l’inconnu ; Créé, par qui ? forgé par qui ? jailli de l’ombre ; Montant et descendant dans notre tête sombre, Trouvant toujours le sens comme l’eau le niveau ; Formule des lueurs flottantes du cerveau Oui, vous tous, comprenez que les mots sont des choses. Ils roulent pêle-mêle au gouffre obscur des proses, Ou font gronder le vers, orageuse forêt. Les mots heurtent le front comme l’eau le récif ; Ils fourmillent, ouvrant dans notre esprit pensif Des griffes ou des mains, et quelques uns des ailes ; Comme en un âtre noir errent des étincelles. Rêveurs, tristes, joyeux, amers, sinistres, doux, Sombre peuple, les mots vont et viennent en nous ; Les mots sont les passants mystérieux de l’âme. » Victor Hugo, Les contemplations, I, VIII

"Pratiquer le dialogue arts plastiques - écriture."

DÉROULEMENT

• Chaque séance, d'une durée de trois heures, est assurée par un intervenant.
• Le groupe des participants  est au maximum de 8 personnes.
Chaque groupe travaillera en alternance les deux pratiques, à partir des propositions faites par l'animatrice. Chaque participant aura donc fait l'expérience de concevoir des images à partir d'un texte.

LOCAUX SOUHAITÉS

• Une grande salle avec tables et chaises• Prévoir un espace de consultations de documents (livres, images, dictionnaires) qui peuvent être apportées par les intervenants - si possible un point d'eau.
• pour les ateliers de longue durée : un placard de rangement.

DURÉE DE L'ATELIER

Cet atelier peut n'être fait que d'une séance.
• Il peut aussi faire l'objet d'un travail de longue haleine : un trimestre, voire une année.
L'alternance écriture/peinture peut alors s'organiser sur deux séances entièrement consacrées à l'une ou à l'autre des disciplines.

Partager cet article
Repost0
1 juin 2014 7 01 /06 /juin /2014 06:20
Samedi 4 octobre 2014 -14h-18h - TOHU BOHU

Atelier LEZ’ART: Exposition

Véronique DELAFOY

Saadia DEMNATI

Eric FLORICOURT

José GUERREIRO

Audrey HENNEQUIN

Valérie MERLETTE

Rachid OUIDDIR

Ambiga TIROUGNANAM

Philippe VIALA

Marie-Jeanne BALLIGAND

Gaëlle BRIGARDI

Samedi 4 octobre 2014

14h-18h

Médiathèque Astrolabe

25 rue du château, 77000 Melun

01 60 56 04 70

Partager cet article
Repost0
Published by EXE - dans EVENEMENTS
15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 11:10
Envie-D-exister-Atelier-OUVRAGES-OUVRE-RAGES--2010.jpg
Raconter son histoire c’est agir

             
Réalisation d’un objet textes et images

Soit sous forme d’un album, d'un DVD, d'unCD, d'une bande son, d'installations.

Cet atelier est conçu sur un mode participatif important.
.Dans un premier temps, ébauche de récits à partir des propositions émises par l’animateur.
Découverte et temps de parole individuel à propos des  choix.
.Deuxième temps, mise en forme du récit : couper, coller, insérer des images, disposer images et les écrits sur un support.
.Troisième temps, réalisation par chaque participant de son récit de vie par un montage des éléments réunis.

Les enjeux de notre démarche :
À partir d’éléments simples et accessibles, se réapproprier le réel :
Retrouver une capacité à dire, à nommer
Se réapproprier son parcours de vie
Construire un espace à soi, l’organiser, et retrouver une image valorisante de son corps, travailler avec d’autres pour mener à bien un projet et le réaliser.

Ces ateliers, qui utilisent aussi bien des objets, des formes, des images, que des mots ou des écrits, sont ouverts à tous, y compris aux personnes les plus en difficulté avec la langue écrite, ou ne parlant pas ou peu français.

Partager cet article
Repost0
13 mai 2014 2 13 /05 /mai /2014 06:37

 

 

     Tiens-moi-la-main-pour-plaquette.png

 

A partir de rédérences littéraires et de réalisations textiles en Art Contemporain.

Réalisation de textes, enregistrements sonores, installations.

"Si la pratique du textile acquiert depuis environ deux décennies une reconnaissance

comme médium d’expression dans l’art contemporain et également comme un vecteur, incontournable pour le plasticien c’est indéniablement dû à des artistes qui ont su apporter et porter dans leurs conceptions une critique constructive et salvatrice dans ce domaine faisant référence sans complexe au fameux « ouvrages de dames » devenu depuis le petit livre rouge des pratiques de « l’art du fil » usuelles ou artistiques.

 

Le tissu par son histoire et ses attributions se positionne comme la matière la plus

réfléchie du corps humain car il est en même temps le contenant et le contenu le corps, et l’enveloppe."  

 

2b30f473956be01ba485688cbf88c606.png

Partager cet article
Repost0